Bonjour à tous,

Si vous avez suivi le dernier concours FAI en Suisse, vous l’avez surement remarqué, Il y a eu des changements dans la notation des épreuves F3P avec l’arrivée des demi-points et d’un nouveau mode de calcul du rapport à 1000.

Dans un premier temps (année 2018), ces nouveautés ne concerneront que la catégorie Internationale, lors des concours FAI bien-sûr, mais aussi pour les championnats de France à venir (Malesherbes les 31 mars et 1er Avril)

Dans un second temps (Saison 2018 – 2019 ou saison 2019 – 2020), ces « nouveautés » seront appliquées aux catégories fédérales, à l’occasion du renouvellement du règlement de la catégorie et si le groupe de travail Voltige Indoor le juge opportun.

Bien sûr, la généralisation de ces nouvelles notations nécessitera également :

  1. D’avoir former les juges à ce nouveau mode de notation (stage juge, qui a généralement lieu à l’occasion du renouvellement des programmes, donc en 2019)
  2. D’avoir un règlement clair, c’est-à-dire une « Annexe 5B » (document référent pour les juges) qui explique quand on retire un demi-point ou un point… jusqu’à maintenant, les juges retiraient un point par 15°. En Suisse, la règle était le retrait d’un demi-point par 5°… Faites le calcul !
  3. D’utiliser les Notaumatic pour l’ensemble des concours (le GNAM ne pouvant être modifié pour intégrer ces nouveautés.) Si l’utilisation des Notaumatic n’est pas possible pour un concours (pas de personnes formées, pas de matériels disponibles), la notation via le GNAM sera toujours possible à condition que toutes les personnes du concours soient en phase pour le faire ainsi (organisateurs, juges, pilotes, …)

Enfin, pour répondre aux questions légitimes des pilotes et juges sur le nouveau rapport à 1000, voici son mode de calcul :

  • On compte le nombre de pilotes ayant eu un score dans le vol considéré.
  • On divise ce nombre de pilote par 2 en arrondissant à l'entier supérieur. Appelons ce nombre 'N'.
  • On trie les scores de ce vol par ordre décroissant (du plus grand au plus petit)
  • On cumule les N premiers scores
  • On divise ce cumul par N. (on fait une moyenne quoi)
  • Le chiffre obtenu est le « nouveau rapport à mille » : donc il y aura des pilotes au-dessus du « 1000 »

Il parait que c’est mieux… On jugera sur pièce et on appliquera (ou pas) aux autres catégories fédérales si cela en vaut la peine.

A bientôt,

Guillaume Maerte